AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
INSCRIPTION À L'INTRIGUE ICI
N'HÉSITEZ PAS À FAIRE REMONTER LA PUB BAZZART, VOUS SEREZ DES AMOURS!

Partagez | 
 

 push&pull (derek)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
MEACULPALM
PSEUDO : LIGHTWOODS
DATE D'ARRIVÉE : 12/10/2013
MESSAGES : 11
AVATAR : AQUABABE
ÂGE : 18 ANS
NUDIE ROSENBACH

MessageSujet: push&pull (derek)   Lun 14 Oct - 20:02


Dans l'art d'emmerder sa pseudo famille, Nudie se place en grande experte. Oh, elle refusera jamais de se plier aux demandes de sa génitrice, mais faut pas non plus lui demander de faire le moindre effort. Et puis c'est tellement plus marrant de se foutre de leur gueule (à croire que dans cette famille ils sont tous cons) qu'elle voit pas de raison de s'en priver. Alors quand elle débarque au Montage, encore en retard puisque l'horaire est un concept très limité chez elle, elle interrompt d'emblée la vente aux enchères qui s'y déroule. Ils vendent un truc qui, de loin, ressemble à une bite et elle se dit que finalement, c'est peut-être pas si merdique. Y a peut-être même moyen qu'elle s'amuse un peu, à cette soirée de riches narcissiques persuadés de sauver l'Afrique de la misère et le Moyen-Orient de la guerre en claquant la moitié d'un salaire dans une statue dégueulasse. C'est de l'art, tu comprends. Ah. Non, elle comprend pas trop, non. Si elle voulait un gode grandeur nature elle se démerderait autrement, de préférence en évitant d'y foutre 100 000 dollars. En parlant de gode... Tous les Palmer se sont retournés, elle a vu sa mère pousser un soupir contrit, apparemment profondément frustrée d'avoir engendré pareille abomination, son beau-père lui adresser un sourire compatissant, Nanna lui jeter un regard noir (elle se retient de très peu de lui balancer un majeur, mais paraît que ça ferait mauvais genre) et Derek, qui a le profil type du fils de bonne famille. Qui en a seulement le profil, parce qu'en dehors de la gueule, c'est à peu près le contraire. « Vous interrompez pas pour moi, surtout. » Sa voix rauque résonne dans toute la pièce et elle voit les petits vieux avec leur regard désapprobateur. Elle entend des murmures qui s'élèvent de pauvres cons aigris et elle se fait une joie de prendre son temps pour rejoindre la table qui lui est assignée. Tout le monde se tait l'espace de dix secondes, et la vente aux enchères reprend finalement son cours. « T'es en retard » lui dit Nanna, et elle voudrait lui faire ravaler son sourire de connasse mais s'abstient. Sa demi-soeur, grande salope devant l'éternel, se prive jamais de l'emmerder et leurs échanges sont généralement savoureux. « Je baisais ton mec, c'est pour ça. » Touché coulé, Nanna ferme sa gueule, sa mère la fusille du regard et Derek se marre. « Et tu veux savoir un truc Nanna ? Paraît que je suce encore mieux que toi. Fais gaffe, je risque de te surclasser. » Cette fois-ci, sa sœur tire une gueule de dix pieds de long, Nudie jubile. Derek est juste à côté d'elle et elle tourne la tête pour le regarder. Elle arrive même pas à choper son regard, qui est déjà planté dans son décolleté et elle se dit que c'est limite trop facile, que y a plus de challenge. Elle pourrait le faire bander rien qu'avec ses seins (et c'est sans doute déjà arrivé, il a la queue qui se dresse plus vite que celle d'un chien). « Tu m'as manqué » souffle-t-elle, juste assez fort pour que lui seul l'entende. Elle pose sa main sur la cuisse de son frère, trop proche de son entrejambe pour n'être que le fruit du hasard ou d'une relation de frère/soeur strictement platonique, mais personne semble capter. Personne capte jamais rien dans cette putain de famille, à part Derek. Elle joue de ses doigts le long de sa cuisse sans s'aventurer trop haut. Ca deviendrait flag', trop risqué. Déjà que la dernière fois le petit dernier les a aperçus en train de se chauffer dans la piscine, ça devient délicat. D'un geste de la main absolument calculé, elle remet ses cheveux en arrière, bombe la poitrine. Pas de soutif ce soir. Et une robe blanche, histoire de se foutre de la gueule du cliché virginal. En gros, s'il la chauffe, il verra à peu près tout à travers, à commencer par la pointe dressée de ses nibards. Et rien que ça, ça lui fait plaisir, à Nudie. Faire bander Derek, c'est le truc le plus jouissif du monde, après la baise. Alors elle imagine même pas ce que ça doit être de baiser avec Derek. Un jour peut-être. Un jour, mais clairement pas ce soir. « J'ai bien envie de jouer aux enchères ce soir. Intéressé ? » Elle hausse un sourcil engageant. Parce que quand Nudie joue aux enchères, c'est pas pour vendre une putain de statue en forme de gode et la main qui remonte le long de la cuisse de son frère est assez explicite pour qu'elle ait même pas besoin d'en dire plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEACULPALM
PSEUDO : aquababe (elisa)
DATE D'ARRIVÉE : 19/06/2013
MESSAGES : 309
AVATAR : ninitte.
CRÉDITS : aquabébé.
ÂGE : 21 ans.
DANS MON BIRKIN :
un paquet de camel black, un dupont, un porte-feuille prada en cuir bleu roi avec à l'intérieur une american express centurion, des cartes de fidélité inutiles, quelques coupures de $100 et une photo d'une ex à poil qu'il avait doigté en regardant fight club.

DEREK PALMER
hasta la vista

MessageSujet: Re: push&pull (derek)   Mar 15 Oct - 19:00

Nanna cesse de te ronger les ongles, c'est tellement... vulgaire. dit Gianna en retroussant les lèvres avec un regard dédaigneux, elle soulève son menton et se concentre sur la vente aux enchères. vente aux enchères annuelle, organisée au Tribeca Star du Montage en l'honneur de la Farrow Fondation, une association soutenant la lutte contre la Mucoviscidose, créée par des gens trop riches pour se donner un semblant de bonne conscience. Des dizaines de tables ornées d'énormes décorations s'amoncellent dans la salle prêtée spécialement pour l'occasion, des bougies illuminent les murs entiers, dans le fond de la pièce une estrade a été installée pour laisser le commissaire-priseur vaquer à ses occupations. à votre table la famille Palmer au complet, seule Nudie porte défaut à la réunion. tu te demandes ce qu'elle branle, c'était une des seules motivations que tu pouvais avoir à venir à cette connerie. tu crèves de faim en plus. ça doit être le quinzième petit four de foi gras que tu fais descendre avec ce champagne faussement goûtu que des pingouins te ramènent à chaque fois que tu termines ta coupe. t'as hâte de te barrer, surtout depuis que t'as envoyé un message à Mack en lui disant que tu la rejoignais chez elle après. tu fixes une énorme reproduction de Luxe, Calme et Volupté de Matisse, tendue sur le mur en face de toi, puis fermes les yeux en imaginant tout ce que tu lui feras.
vous interrompez pas pour moi, surtout. tu n'as pas besoin de te retourner. c'est nanna. cette folle. toute la salle murmure, ça ne plait pas quand on sort du moule, quand on est pas silencieux, qu'on ne frôle pas la perfection; n'oublions pas que nous sommes dans un monde de macarons et d'oeufs d'esturgeons ici. Nanna fait noter à Nudie qu'elle est en retard comme si personne ne l'avait remarqué quand elle s'installe et commence à s'ébattre devant toi la plus croustillante baston de morue de tout Laguna. tu rigoles face à la répartie de Nudie qui fait fermer sa gueule à ta soeur en deux répliques. tu finis ta coupe et ton regard s'aventure dans le décolleté de ta demi-soeur qui pour l'occasion (ou non) a sorti une robe de couturier qui laisse voir la pointe de ses tétons à travers le fin tissu. tu m'as manqué. te chuchotte-t-elle en glissant sa main sur ta cuisse. tu tressailles à son contact. allumeuse de merde. tu la connais. elle va te foutre la main sur les couilles tout le dîner pour que tu la vois te dire "à demain derek" et ça, putain ça te fait péter les plombs. ne serait-ce qu'un jour, une soirée, une minute, tu ne demandes pas grand chose dans le fond, c'est juste assouvir ce foutu besoin qui t'obsède. enfin pouvoir cueillir la pomme par laquelle nos premiers pères eurent tant de goût.
les minute passent, le temps se fait long, ça doit bien faire une heure qu'elle est arrivée, les enchères sont déjà terminées et félicitations! bravo! elles ont rapporté environs $3 millions. Nanna a demandé 3 fois à Nathaniel s'il était toujours puceaux, ce dernier lui a dit 2 fois d'aller se faire foutre et la dernière fois il lui a dit qu'elle pouvait aller se faire enculer et que de toute façon, elle était bonne qu'à ça. elle fait semblant de se foutre de sa gueule mais t'as vu dans ses yeux que ça lui avait fait mal. ton père avait fait un geste agacé avec sa fourchette en disant "j'en ai assez de ces gosses"
et puis reparlons de ta queue, elle a envie de sortir de là et même si la caresse de nudie est douce comme la patte d'un cygne, y'a tellement de pression entre ta peau et la sienne que t'as l'impression qu'elle pétrie ta cuisse. j'ai bien envie de jouer aux enchères ce soir. intéressé ? elle te claque ça entre le consommé Olga et le saumon poché. ta fourchette tombe dans ton assiette ce qui le don de te prendre le plus grand regard réprobateur de ta marâtre. la question s'accompagne d'une pression sur ta bite qui, on le sait déjà tous, est déjà sur les starting blocks. tu lui fais un salut militaire. t'espères que ce soir c'est la bonne. Y'EN A ASSEZ. faut que t'assouvisses ce putain de fantasme ce truc qui te prend aux tripes à chaque fois que tu poses les yeux sur elle. mais tu sais qu'au fond de toi, une fois que vous aurez baisé ensemble, tu la regarderas comme toutes les filles que tu as niqué/jeté auparavant, elle ne sera qu'un nom de plus sur ta liste et... tu sais pas ce qui est le mieux. mais bref, on est jeune... et con à ce qui parait. tu caresses sa main sur ton entrejambe. y'a même pas besoin de mots dans cette situation, elle a compris. enfin, depuis le temps elle devrait avoir compris. oh mon gars, qu'est-ce que ce serait drôle encore une fois qu'elle te fasse espérer pour tchi. tu sais pas comment c'est drôle. et puis regarde toi mon pauvre, on dirait un gosse en chien, t'es mignon avec ton faux-semblant de calme. tu te lèves et avant de te retirer dans le hall de l'hôtel, tu dis. je vais passer un coup de fil. tu traverses l'immense antichambre pour rejoindre la terrasse et t'assois sur un des transats. je suis dehors nude. viens avec moi. tu te couches complètement sur la chaise longue et attends, patiemment, une clope en bouche. si elle te fout une quenelle, t'auras vraiment honte et il faudra que t'ailles te taper une queue aux toilettes pour faire redescendre le brasier que t'as en toi.

_____


LES POULES SONT COOL, COOL, COOL
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MEACULPALM
PSEUDO : LIGHTWOODS
DATE D'ARRIVÉE : 12/10/2013
MESSAGES : 11
AVATAR : AQUABABE
ÂGE : 18 ANS
NUDIE ROSENBACH

MessageSujet: Re: push&pull (derek)   Mar 15 Oct - 20:47

Derek, c'est son challenge perso. Combien de temps avant qu'il ne pète un câble et se jette sur elle pour la baiser à même le sol sans qu'elle puisse protester une nanoseconde ? Elle sait pas. Ca fait déjà un moment qu'il arrive à se contenir, elle essaie d'imaginer ce que ça doit être de vivre en permanence avec une crampe, elle se dit que ça doit à peu près ressembler à ce qu'elle vit les rares fois où elle le laisse dépasser un peu les limites. Faut pas croire, à elle aussi ça demande un self-control permanent. Combien de fois elle s'est imaginée se le faire ? Trop souvent. Beaucoup trop souvent même. En fait, ça la rend tellement ouf qu'elle en rêve même parfois la nuit et quand elle se réveille le matin, il lui faut une douche froide pour qu'elle se calme (ça, ou se taper un type qu'elle connaît à peine, ça marche bien aussi). Elle se demande jusqu'où ils peuvent aller comme ça sans craquer. Y a le risque qu'elle-même tienne plus trop longtemps et ça serait vraiment trop con parce qu'elle le tient par le bout de la queue, littéralement. Il fait tout ce qu'elle veut qu'il fasse, c'est hallucinant tout ce qu'un mec pourrait faire simplement pour tirer son coup. Quand on dit qu'ils pensent pas avec leur cerveau, c'est pas des conneries. Alors Nudie en profite pour laisser la porte entrouverte quand elle se change et qu'il passe inopinément par là, histoire de lui offrir un aperçu de ce qu'il rate. Elle le fait tout le temps. Le genre de truc qui marche toujours à fond, tout comme ce qu'elle fait là tout de suite. Elle a laissé tomber la cuisse pour remonter plus haut, histoire qu'il saisisse bien le message (comme s'il avait besoin de ça, elle l'a senti durcir avant même qu'elle n'en arrive à ce stade). Elle hésite pendant deux secondes à prendre sa main à lui pour la presser sur sa cuisse à elle, mais c'est un jeu dangereux, parce que ça devient de plus en plus dur de l'arrêter. Pourquoi elle fait ça ? Aucune idée. C'est le genre de question qu'elle se pose pas, mais si elle devait y répondre, elle dirait sans doute qu'elle le fait parce que y a rien de plus jouissif que de refuser de donner à un mec exactement ce qu'il veut, et que c'est encore plus jouissif quand il s'agit de son demi-frère et qu'elle sait que c'est le genre de truc défendu par les bonnes mœurs de Laguna. On peut pas se taper son frère, c'est pas correct, tu comprends. Et aussi parce que Derek se tape la terre entière, un coup dans son égo (ou dans son entrejambe), ça le remet à sa place, ça le rabaisse au simple rang de pauvre con guidé par sa queue. Y a ses doigts sur sa main, sa main sur sa queue, alors elle la presse encore plus à travers son fut sans jamais croiser son regard. Comme elle pouvait s'y attendre, il craque, trop de pression, il attrape son téléphone, se lève, prétexte un coup de fil urgent et se casse. Elle sourit, le sourire de la connasse satisfaite de savoir que son frère bande grâce à elle. Elle lui donne cinq minutes, pas une de plus et dans l'intervalle, elle essaye de se concentrer sur un putain de saumon poché alors qu'elle pense qu'à ce qu'elle va pouvoir lui faire. Elle a toujours un stock d'idées en réserve, l'imagination lui fait jamais défaut à ce niveau. Sans surprise, son téléphone vibre. Derek est dehors et veut qu'elle vienne. « Je reviens, un truc à faire. » Comme s'ils en avaient quelque chose à foutre. La vente aux enchères est terminée, elle a plus rien à foutre parmi eux. Elle le trouve sur la terrasse, allongé sur un transat, clope au bec. Nudie le rejoint en se grillant une clope, elle aussi. Elle se cale entre ses jambes, dos à lui, regard rivé sur la piscine juste en face d'elle qui lui fait de grands appels. Ouais, elle irait bien se baigner. Mais elle a pas pris de maillot. Ca tombe bien. Elle s'allonge sur lui, sent contre son dos qu'il bande toujours alors elle prend soin de remuer, histoire de lui foutre un léger coup de pression. « Tu m'as pas dit si t'étais intéressé » note-t-elle en tirant sur sa Marlbo. Nudie, elle est prête à miser plein de trucs ce soir, à commencer par ses fringues. Puis ses talents. Elle passe sa main dans les cheveux de Derek, et se retourne, se fout directement sur lui et ses mains quittent ses cheveux pour glisser sur son torse. « Je veux me baigner et j'ai pas de maillot. Si j'enlève ma robe t'enlèves quoi ? » Sourire mutin aux lèvres, elle se redresse avant de se relever. « Allez, j'ai envie de m'amuser un peu, je me suis emmerdée toute la soirée... » Elle mordille sa lèvre en plantant son regard dans le sien. « Joue avec moi. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MEACULPALM
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: push&pull (derek)   

Revenir en haut Aller en bas
 

push&pull (derek)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [INFO] config push mail hd2
» [TUTO] push mail et server exchange
» [REQUETE] Application football avec alerte en push
» [AIDE]Push mail / outlook
» [INFO] Page PUSH Internet : qu'est-ce?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: MARIJUANA PON THE CORNER :: OCEAN VISTA-